La rentrée d'Amar : toujours le déni !

La rentrée d'Amar : toujours le déni !

La rentrée d’Amar : toujours le déni !

Presque tous les 6 mois, Amar Lasfar a "pignon sur rue" chez Elkabbach (Europe 1). Ce matin, il était l'invité de la matinale. Je l'ai trouvé sur la défensive. Plus hésitant que d'habitude. Quelques éléments de langage, préparés à l'avance, ont eu beaucoup de mal à s' insérer entre des réponses laborieuses. Ça sent la fatigue et la fin de regne !

A l'écouter, tout le monde est responsable : les politiques, les médias, les enseignants, les juges, les forces de l'ordre, les artistes, les agriculteurs, les femmes, les hommes, les terrestres, les extraterrestres ... Tout le monde, sans exception, y compris Amar Lasfar lui-même. Un tout petit peu ! car il semblerait que grâce à lui, une dizaine de milliers de jeunes sont sauvés de "l'islamisation de la radicalité" : "Ouf ! On est sauvé ! Heureusement, il est là le Amar" comme dirait l'autre.

Mais à aucun moment, l'idéologie des Frères musulmans, que diffuse Amar Lasfar et ses "frères" et "soeurs" n'a été évoquée. Ni par lui (normal !) ni par Elkabbach (pas normal !) ...

J'aimerais croire le "frère" Amar sur parole. Mais les faits sont les faits. Je ne vais pas refaire tout de même l'histoire du "frère" Amar, depuis que je le connais. Depuis 1999 ! Il y a de quoi écrire un deuxième livre au moins. Je rappelle simplement les faits de cette année :

- Qui a invité au RAMN de l'UOIF de Lille, en février 2016, des islamistes internationaux : jihadistes, homophobes et antisémites ? C'est ... Amar Lasfar !

- Qui a récidivé, encore une fois, en invitant au RAMF de l'UOIF, en mai 2016, d'autres internationaux jihadistes et antisémites ? C'est ... Amar Lasfar !

- Qui a dit, face à des journalistes en février 2016, au sujet de ces invités radicaux et sulfureux : "Ce sont des savants ! Je continuerai, je vous regarde dans les yeux à les inviter" ? C'est ... Amar Lasfar !

- Qui a voulu faire "l'union", sous forme de conférence conjointe à côté de l'imam salafiste de Brest, Rachid Abou Houdayfa, en mars 2016 dans une mosquée à Roubaix ? C'est ... Amar Lasfar !

- Qui élève Youssef Al-Qaradawi - celui qui a appelé au jihad armé en Syrie en juin 2013 et qui appelle dans son nouveau livre à appliquer ladite charia islamique - au statut de référence religieuse absolue et inégalée ? C'est ... Amar Lasfar !

Enfin, qui continue à tendre le micro au "déni" personnifié pour "causer", de manière irresponsable, d'une triste réalité qu'il a contribué à envenimer, et à en entretenir le climat anxiogène ? C'est ... Elkabbach et bien d'autres "éditocrates" ... "fabricants du consentement " ! Quant à Amar Lasfar, il peut prétendre que son organisation islamiste "immunise" les jeunes et les familles. La vérité est toute autre. Un exemple parmi tant d'autres, le fameux Sid Ahmed Ghlam, poursuivi pour assassinat et terrorisme enseignait la langue arabe dans une mosquée UOIF. Plus que ça, Le Canard Enchaîné avait même confirmé ses liens avec l'EMF (Étudiants Musulmans de France), la branche étudiante des Frères musulmans de l’UOIF à l'université ! D'autres exemples peuvent être cités qu'Amar Lasfar ne peut ignorer. A moins que ...

Mohamed Louzi

Mohamed Louizi

Mohamed Louizi est un ancien membre du mouvement marocain Attawhid wal’Islah (1995-1999), du PJD (1997-1999), de l’UOIF de 2002 à 2006. Ancien président des Etudiants Musulmans de France–Lille. Intéressé par les recherches et études religieuses comparées, Mohamed Louizi est l'auteur de nombreuses textes publiés sur le blog "Écrire sans censures ! »

Related Articles

Close