Hela Khomsi

Hela Khomsi

Hela Khomsi

Hela Khomsi est membre de BE de l'UOIF chargée de la famille. Elle est aussi présidente de la Ligue Française de la Femme Musulmane (LFFM).

Le 8 mars 2013, elle expliquait ses réticences par rapport à la laïcité :

"Alors que la laïcité est censée garantir la liberté de conscience et les libertés individuelles de tout un chacun, et permettre à tout citoyen de s’épanouir sereinement dans la société, c’est au nom de cette même laïcité que la femme musulmane est devenue, à coups de lois et de décrets injustes, à coups de déclarations « farfelues » et d’accusations non fondées, « l’ennemi public numéro un » des politiques ou encore la protagoniste du « feuilleton de la discrimination » mis en scène par ces derniers.
Une instrumentalisation de la laïcité, dont le seul but est d’exclure la femme musulmane de la société, de la spolier de ses droits les plus élémentaires et detouffer sa voix. " (Saphirnews)

L'association Hela Khomsi fait partie des mouvements qui se sont opposés à l'enseignement de l'égalité hommes/femmes préconisé par Najat Vallaud Belkacem. Elle est totalement opposée à un enseignement qui lutterait contre les discriminations :

« A la tête d’'une association qui défend les intérêts de la femme, je suis pour l’'égalité homme-femme ! Ce qui m'’a inquiété, avec les ABCD de l’'égalité, c’'est que l’'on mêle les enfants à tout ça. Ce n’'est pas leur combat. » (Le Monde)

Entendons-nous bien. Il y a eu dans tous les courants de la société française des personnes qui se sont opposées aux ABCD de l’'égalité. Mais ces personnes ne revendiquent pas l’'égalité homme-femme. Ils ne militent pas non plus avec l'extrême gauche pour stigmatiser les partisans de l'égalité qui seraient opposés au voile à l'école publique. Depuis près de 10 ans, la Ligue Française de la Femme Musulmane participe avec des associations féministes, LGBT à de nombreuses manifestations.  Le 15 mars 2014, la Ligue Française de la Femme Musulmane fait un colloque à l'IRIS intitulé : "Musulmanes, des femmes comme les autres ?" Parmi les intervenants, Sylvie Tissot trouve que les ABCD ne vont pas assez loin.

 

 

Ce article est également disponible en العربية.

La rédaction

Close