L'AFP met les terroristes entre guillemets

L'AFP met les terroristes entre guillemets

L’AFP met les terroristes entre guillemets

Pour l'AFP, qui a publié une dépêche sur les attentats qui ont visé Paris,  le terme terroriste doit s'employer entre guillemets. Cette dépêche a été reprise sans correction par plusieurs organismes de presse. Le terme terroriste a même été remplacé dans la version anglaise par militant.

Depuis les années 90, les militants, avocats et intellectuels qui défendent les partisans de l'islam politique font pression pour que le terme terroriste soit employé entre guillemets. Comme si on doutait que le fait de tirer sur des êtres humains attablés à une terrasse ou à un concert, une attaque planifiée et revendiquée, relève d'un acte terroriste.

L'AFP n'est pas le seul organisme a avoir cédé à cette injonction. Des administrations publiques américaines ont déjà fait cela par le passé.

Capture decran 2015-11-15 à 08.04.04afp

Capture decran 2015-11-15 à 08.30.25

Capture decran 2015-11-15 à 07.59.22

Capture decran 2015-11-15 à 10.39.11

 

Ce article est également disponible en العربية.

La rédaction

Related Articles

Close